Bc Rich Amateurs

Forum français pour les amateurs de Bc Rich.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

correction: pour ceux qui n'arrivent pas à mettre des vidéos Youtube... il faut enlever le "s" de https, seules les vidéos dont l'url commence par "http" passent, celles avec "https" non :)

#1 28-08-2012 16:54:53

unholy
Administrateur
Lieu : Stuttgart - Allemagne
Inscription : 11-07-2012
Messages : 3 620
Site Web

B.C Rich - La Bible - Histoire

B.C Rich - La Bible - Histoire de la marque

ce post est l’œuvre de Demonx membre actif du forum de Neal Moser, et se trouve sur ce post.Merci de respecter le travail de Demonx, d'avoir mis sur un seul sujet les infos données par Neal Moser sur son forum, et de ne pas recopier/utiliser ces informations sans son accord.

Ceci est une première traduction. Ceux qui veulent relire et corriger les fautes sont les bienvenues. Idem pour ceux qui ont le courage de comparer ma traduction avec le post original... si vous trouvez des erreurs, merci de m'en faire part.

DemonX a écrit :

J'ai mis en place cette chronologie à partir des infos collectées au fil des ans, et des citations de Neal Moser, Mal Stich et beaucoup d'autres employés, en incluant les informations de l'ancien site de Bc Rich à l'époque de Rico Sr.
Je ne suis pas responsable de son exactitude, mais je pense que tout est correct (autan que je puisse le savoir).

Souvenez vous que l'arrogance est la mère de tous les échecs.

...DEMONX... (aka Allan)

Richfactory.jpg


--------------------------
Qui a conçu quoi :
--------------------------

Assassin - (1986) -
Beast - (1999) - Brian Hoffman
Bich ? (1977) Neal Moser
Condor - (1986) -
Dagger ? (2005) - Rock Clouser
Eagle ? (1976) - Bernie Rico et Neal Moser avec l'aide de Bill Bodine
Exclusive - (1998) -
Fat Bob - (1988) -
Gunslinger ? (1988) - Dan Lawrence et Glen Matezel
Ignitor - (1995)
Innovator Bass - (1987) -
Ironbird ? (1983) - Joey Rico
Mockingbird ? (conçue en décembre 1975) - Johnny Go-Go (prototype fin janvier 1976)
Outlaw - (1987)
Seagull - (1972) - Bernie Rico et Neal Moser
Seagull II - (1975) - Bernie Rico et Neal Moser
Sr Exclusive - (2000)
Stealth ? (1983) - Rick Derringer
STiii ? (1985) - Dave Williams et Ross Jennings
V - (1995)
Virgin ? Neal Moser (vendue en 1990 comme import, 1992 comme modèle US, patenté en 1987, base pour la conception de The Scythe par Neal Moser)
Virgo - (2004) -
Warlock ? (1981) - Bernie Rico (déclinaison d'une Bich)
Warlock II - (1982)
Wave ? (1981) - Martin Evans
Widow ? (1983) - Blackie Lawless
Zombie - (2005) -

Le logo de B.C. Rich - Mal Stich et Andy Caulfield - basé sur le parfum Revlon « Charlie » ? - Joey Rico
perfumy2.jpg

HEADSTOCKS.jpg


--------------------------
PROTOTYPES
--------------------------

Toute première basse B.C Rich: (photo Mal Stich)
bass1.jpg

Première Seagull commandée:
1stseagulleverordered.jpg

B.C. Rico (autour de 1980): (photo Mal Stich)
RICOSAMPLEPROTO.jpg

Prototype B.C. Rico (1981): (photo Mal Stich)
RICOprototype.jpg

Prototype Mockingbird (aka: basse Johnny Go-Go):
JohnnyAGoGomockingbirdPROTOTYPE.jpg

Prototype Bich: (Photo Neal Moser)
BICHprototype.jpg

Prototype Warlock: (photo Mal Stich)
WARLOCKprototype.jpg

Prototype Warlock II (photo Hellraiser6502)
warlock2proto.jpg

Prototype Gunslinger:
GUNSLINGERprototype.jpg

Bernie Sr Exclusive #1: (photo 1999 NAMM)
SRexclusive1.jpg

Toute première 7 cordes:
BC31463-FIRSTEVERBCR7STRING.jpg

Mason Bernard 0001:
MASONBERNARD001.jpg


--------------------------
CHRONOLOGIE
--------------------------

1941
Naissance de Bernardo Chavez Rico à Los Angeles, quartiers Est.

1953
Bernie Rico à commencé à travailler au magasin de son père vers 53 ou 54, en construisant des ukulélés en acacia.

1955
Bernie construit sa première guitare à l'âge de 14 ans. « Ma première guitare était si affreuse que j'ai du la peindre en noire pour cacher tous les défauts. Cependant, une guitare à corde nylon, noire brillant, était une rareté et une dame l'a acheté car elle aimait la couleur. Nous l'avons vendu pour un prix énorme de 35$ »

1966
Bernie Rico change le nom de ses guitares pour B.C. Rich. Après avoir fait environ 300 acoustiques.

1968
Bernie Rico fabrique sa première solid body électrique et utilise un manche Fender.
Bernie Rico affirme avoir présenté le premier manche à jonction sans talon en 1968.

1969
Bernie Rico fait ses premiers essais de production de guitares avec 10 copies de basses Gibson EB-3, avec table bombée et repères fantaisies, ainsi que 10 copies Les Paul. Chaque modèle étant issu d'un seul bloc d'acajou.

1972
Au début de l'année, les premières guitares B.C. Rich sont estampillées « proto », et les guitares suivantes sont numéroté 001, 002, 003 etc...
Ces numéros consécutifs iront jusque 340 ou 360. Ce système sera utilisé pour les guitares distribuées par L.D. Heater.
Les Seagulls apparaissent en 72 comme forme prototype.

1974
La distribution revient chez BCR qui se distribue alors seul.
Bernie Rico appelle Larry DiMarzio et lui demande s'il peut faire 4 humbuckers Dual Sound.
La réponse de DiMarzio sera « pas de problème » et de 1974 à 1986 (quand BCR commença à faire ses propres micros), les guitares BCR étaient équipées de différent micros DiMarzio.

1974-1975
Le « B.C. Rich custom shop » était à Brooklyn Ave. East LA. 75-81 sur Valley Blvd., Alhambra

Neal Moser  a écrit :

Jose était le chef d'équipe du magasin américain BC Rich. Sal et Johnny étaient membres de son équipe, et Johnny était le principal «neck cutter/shaper » - soit celui qui découpait et taillait les manches – et Sal le faisait quand Johnny était parti boire.
Quand tout ce que tu fais tous les jours c'est de t’asseoir sur une boîte, et tailler des manches, tu deviens un peu taré, alors de temps en temps, Johnny allait faire la tournée des bars et restait bourré pour quelques semaines. Après un certains temps, les gars allaient le tirer hors du bar pour le ramener au boulot.

1975
Bernie Rico décide de refaire le design de la Seagull, lui donnant 2 coupes et pas de point sur la corne du haut. Les quelques premières guitares furent appelées « the Bodine bass » et furent mise en avant dans des publicités jusqu'à Décembre 76, mais le nom fut vite changé pour « Seagull I »ou « Seagull Jr. ».
Fin 76 ou début 77, ces noms disparurent également à la faveur de « Eagle ». Bien que la « Eagle » était un nouveau design de la Seagull original.

Introduction de la Mockingbird, conçues par Johnny A. Go-Go.
La Mockingbird fut conçue par Johnny A. Go-Go qui travaillait à « Whittier Plaza music ». Johnny donna à Bernie une esquisse de la Mock sur un bout de papier jaune, et demanda s'il pouvait la construire. Pour son design, Johnny reçu la première basse Mock.

Introduction de la Mockingbird avec corne courte

Johnny GoGo  a écrit :

Je l'ai conçue en Décembre 1975, et accepté la livraison du prototype fin janvier 1976. J'ai payé Bernie 500$ pour ça, et notre arrangement était qu'il devait seulement faire UN exemplaire, uniquement pour moi.
Au même moment il a construit une guitare semblable à la Mockingbird avec un vibrato Bigsby, qui fut vendue à l'un de nos clients à Whttler Plaza music, Richard DiClemente.
La Mockingbird fut, au début, appelée « modèle Go-Go », mais quelques mois plus tard, Neal Moser la renomma en « Mockingbird ».
La raison de cela, c'est que, avec toutes ces caractéristiques pour la phase, split, varitone et préampli, elle pourrait « mock » - littéralement « se moquer » du son de la plupart des guitares électriques, et Neal donnaient à ces guitares des nom d'oiseaux...
Inutiles de dire qu'il n'a pas honoré notre contrat de ne seulement construire un seul exemplaire.

Mal Stich  a écrit :

La production de la Mockingbird a vue le jour dans le magasin au 4770 Valley Blvd, dans les environs de L.A., un quartier nommé El Sereno.
On était là depuis environ 1976 jusqu’à ce que l'on bouge dans l'usine au sud de El Monte en 1982 ou 1983. La raison des formes différentes est que Jose Blas, qui était le chef d'équipe à L.A et El Monte n'aimait pas cette corne maigrichonne (ndlr : dans le texte original «  skinny dick ») et il a fait les changements à L.A. On est toujours ami, et on parle régulièrement de cette période.
Maintenant, la corne courte – comme elle est devenue maintenant - fut faite suite à une plainte
comme quoi le design n'était pas équilibré. Bernie a refait la coupe pour que ce soit plus équilibré. Je détestais la nouvelle forme, et c’est toujours le cas. La majorité de nos revendeurs voulaient également l'ancienne forme. Et j'ai commencé à parler des deux formes comme « old style » et « new style » sur les factures. J'ai commandé très peu de la Mockingbird « new style » faites à L.A et aucune ne fut produite pendant l'ère de Mat Combs au Mexique. Plus tard, j'ai eu le loisir de couper la corne sur un retour en magasin, d'y mettre à la place une corne longue (ndlr : encore « long dick » dans le texte original) et de l'appeler une « Mock-A-Bird ». Bernie n'a pas trop aimé et seulement quelques exemplaires furent fabriqués.

L'histoire de Johnny Go-Go est vraie. Je me souviens avoir vu une simple esquisse sur un petit bout de papier jaune sur le bureau de Bernie. Le même jour le patron («ndlr : « blank » dans le texte original, certainement la première coupe servant pour les futurs proto) sorti de l'atelier. Nous savions tous que s'était totalement radical pour l'époque.

Comment expliquer la différence entre une Mock El Monte, une avec corne longue (décrite comme « old style » sur les factures et une avec corne courte (décrite comme « new style ») et une Mock de Tijuana (B.C. South) qui fut présentée en 78/79 ?
Pour faire simple, regardez la corne inférieure. La corne longue ou courte est assez facile à reconnaître. La El Monte a une corne plus épaisse, et la Tijuana a une corne plus fine.
IDaMOCK.jpg

1976
La Seagull est arrêtée, malgré tout, les commandes custom étaient quand même fabriquées.

Présentation de la Eagle, conçue par Bernie Rico et Neal Moser

En 1976 un système de sérialisation commence en utilisant un code à 5 chiffres (XXYYY) ou les 2 premières positions XX indiquent l'année et les 3 dernières le numéro de production. Ce qui signifie que la première guitare de 1976 avait le numéro 76000, suivi par 76001, 76002, 76003... et ainsi de suite.

Pendant les années 70 la production était suffisamment faible pour que le numéro de série reflète vraiment l'année de production.

Dés 76 ou 77, Bernie Rico commence aussi à fabriquer quelques versions économiques « made in USA » de ces guitares. L'une d'elle était la « Son of Rich » qui était une version manche vissé de la Bitch. Au moins quelques unes d'entre elles avaient des corps et des manches fais par Wayne Charvel, qui était dans le milieu des pièces détachées à ce moment.
Les manches Charvel étaient découpés sur ses machines et envoyé à l'usine B.C. Rich. Ils subissaient alors une taille finale pour s'adapter au design de Bernie Rico et ainsi passer avec les corps.

Voici l'exemple d'un logo B.C. Rich sur une tête Charvel
charvelllogo.jpg

1977
Présentation de la Bitch, conçue par Neal Moser.

Neal Moser  a écrit :

J'ai conçu la Bitch directement sur une planche de bois vierge, taille originale, sans modèle ni dessin de préparation, sur mes genoux, dans l'entrée de l'appartement de ma petite amie à Justin St., Glendale, Californie en Septembre 1977

1978/1979 ?

Neal Moser  a écrit :

Le déclin de la production au Sud n'a pas commencé avant 78 ou 79.
La qualité était trop proche pour faire la différence. La seule façon de savoir s'était par la forme, et principalement sur les Mocks.
Je ne sais pas vraiment comment c'est arrivé, mais deux formes différentes de Mock sont apparues. Je ne me souviens d'aucune différence sur les Eagle.
Ces luthiers qui travaillaient pour BC South étaient formé par nous, BC North. Ils étaient donc très bons, et les guitares qui venaient de chez eux étaient excellentes.
Nous « BCR North » avions formés l'équipe « BCR South ». Ils ne faisaient pas partie d'une autre société qui aurait fabriqué des guitares pour nous.
Les guitares étaient faites de la même façon avec du bois que NOUS leur fournissions, et les coûts de fabrication des guitares étaient équivalents aux notres. Ils n'y avait aucun « blanc » pour travailler le bois chez BCR, ni au sud, ni au nord. Toutes les guitares BC Rich étaient faites par des mexicains.

BC South était dirigé par deux frères, Enrique and George.
Quelques années plus tard les deux frères se sont embrouillés.
Enrique et son équipe sont toujours au 5 April Street, Pan-American Colony, Tijuana, Mexicque.

Mal Stich  a écrit :

Lat a contribué à l'augmentation de la production à 100 guitares et basses par mois.
Tout le bois était découpé pour passer à L.A. Ceci avec, les frettes, la touche, les repères, la colle, le papier à poncer, le trussrod, etc... était envoyé au sous traitant à Tijuana, par nous, à partir de L.A

1979
Entre 79 et 89, probablement 30 à 50% des BCR vendues étaient fabriquées à l'atelier de BC South.
Cette année là, Bernie Rico sortie la série Nighthawk, une version économique avec manche vissé de la Eagle, et la série Phoenix, une version économique avec manche vissé de la Mockingbird.

1979-1981
Waynw Charvel à travaillé avec ou pour BCR, quand ils ont commencé à faire leurs propres manches vissés. S'était fin 79 jusque 81.

1980-1985
Entre 80 et 85 BCR fabriquait entre 80 et 120 guitares faites A LA MAIN par mois.

1981
Présentation de la Warlock, conçue par Bernie Rico. S'était un dérivé de la Bich.
C'est à cette époque également que la tête BCR avec les 6 mécaniques en ligne apparaît, d'abord sur la Warlock bass. Avant 1981, toutes les têtes étaient avec la forme en 3-3 asymétrique.
Vers 1981, les numéros de série (XXYYY) avait environ 4 ans d'avance.
Présentation de la Wave, conçue par Martin Evans.

B.C Rich commence à faire importer des guitares. Par un ami habitant Tokyo, Bernie Rico réussi à faire fabriquer et faire importer quelques copies de Eagle avec la marque B.C. Rico.
Bernie Rico choisit ce nom pour faire la différence entre les imports et les guitares faites aux États-Unis.
Bernie Rico ne se souvient pas exactement qui fabriquait ces guitares, mais pense que s'était la société Kasuga.
B.C. Rico se heurte immédiatement à des soucis. La société « Rico Reed » intente un procès à B.C Rich sur l'utilisation de la marque Rico, et le premier envois de guitares B.C Rico est saisi par les douanes en attendant une décision.
Rico étant le nom de famille de Bernie, cela ne devait pas être un problème d'obtenir le droit d'utiliser ce nom, et ce fut le cas.
Cependant, pendant le temps du jugement, la décision fut prise de simplement utiliser le nom B.C. Rich, décision qui sera appliquée à toutes les guitares de la marque, quelques soit le lieu de fabrication.
Tous les imports seront donc nommés autrement, telle que les séries NJ ou Platinium, afin d'indiquer qu'elles sont faites hors du territoire US.

1981-1989
Le Custom Shop B.C Rich était situé à El Monte, aux alentours de L.A en Californie

1982
Présentation de la Warlock II

B.C Rich continue à fabriquer des guitares acoustiques, en utilisant des luthiers mexicains très qualifiés jusque 1982, quand le responsable de cette équipe meurt.
Plutôt que de le remplacer, la décision est prise d'arrêter la production d'acoustiques.

1983
Présentation de l'Ironbird, conçue par Joey Rico

Présentation de la Stealth, conçue par Rick Derringer

Présentation de la Widow, conçue par Blackie Warless

Mr. Rico voyage au japon fin 1983 et visite plusieurs usines. Le résultat, c'est le démarrage de la série NJ, copie du modèle Américain. Jusque 1986 la série japonaise NJ fut construite par Masan Tarada and Iida.

1984
Rico se tourne également vers la Corée comme source de modèle budgétaire.
En 1984, B.C Rich annonce sa série US dans une publicité montrant une Ironbird. S'était une guitare « made in Korea ». Les composants de base de cette guitare manche vissé était faits là-bas, puis envoyé en Californie, où le frettage, l'assemblage et la finition étaient faites.
Présentation de la Condor. S'était à la base une Eagle plus grande avec une table bombée de 1"  en érable flammé et un corps en acajou. Cette guitare existe encore aujourd’hui sous le nom de Eagle Archtop
Présentation de la « Fat Bob ».
La Flat Bob reflète l'amour de Bernie Rico pour les motos. « Je conduisais une Harley Davidson à cette époque. J'en avais 3, l'une d’entre elles était appelé Flat Bob. Nous avons pensé que ce serait sympa de faire une guitare dont le corps aurait la forme du réservoir d'essence de la Harley, et ainsi naquit la Flat Bob. Nous sommes même allé au magasin Harley du coin pour acheter des bouchons originaux de réservoir de Harley que l'on a mis sur les guitares » se souvient Bernie Rico.

1985
Présentation de la STII, conçue par  Dave Williams et Ross Jennings

1986
Présentation de l'Assassin

Après 1986, les séries NJ étaient faites par Cort en Corée

B.C Rich commence à fabriquer ses propres micros

1987
Présentation de la Outlaw et de la basse Innovator

Accord marketing avec une société du New Jersey appelé « Class Axe » qui l'autorise à commercialiser et distribuer les guitares Rave, Platinium et NJ.

Randy Waltuch, gérant de Class Axe  a écrit :

Bonjour, à nouveau Randy de Class Axe,

J'étais au téléphone avec Neal et Earlleen encore aujourd'hui, et nous parloions de la Scythe/Virgin.
Neal demande que le forum connaisse la vérité.

Je parlais avec Neal en 87 et lui dit « tu as fait la Bitch », cela a toujours été l'une de me préférée.
Peux tu me faire quelque chose qui va redonner du sang neuf à la gamme des imports ?(s'était avait que nous reprenions les modèles US).
J'ai vu la Scythe et j'ai dit « c’est très sympa », alors Neal et moi somme tombés d'accord, je crois que s'était 5% du prix net. Il a changé un petite peu la Scyth, qui avait/a un biseau un peu comme une lame dans le bas, mais la Virgin à un biseau de 45° tout autour du corps.
Je l'adorais.
Neal m'a fait un exemplaire, et nous l'avons envoyé en Corée et « boum » la Virgin était née.
Quand BC Californie et Class Axe sont revenu vers moi j'ai dit à Bernie Rico Sr. « si tu veux produire ma création [ wrath of god] Wrath, tu dois me payer. »
Il ne l'a jamais fait, HHI ne les a jamais produites non plus.
« Si vous voulez la Virgin vous devez parler à Neal et passer un contrat avec lui. » Ils n'ont jamais contacté Neal, mais ils en on fait quelques unes. HHI qui contrôle B.C Rich maintenant les fait aussi.
Cela peut-être une des raisons pourquoi Neal fait dire à la Beastmaster « screw you » à HHI.
Grand bien leur fasse Neal, mon ami.

La redevance de 5% pour les Virgin, c’est révélée utile quand nous avons commencé à faire des modèles USA, car 5% sur une guitare manche transversant c'Est plus que 5% sur une série platinium ou NJ.

Pour mettre les choses au point, quiconque disant que Neal n'a pas fait la Virgin pour nous, raconte des conneries. Je le sais car j'ai passé le contrat avec lui, donc retournez d'où vous venez bande d’ignares et continuez à rêver. J'étais là, la Virgin est une Scythe, avec un petit changement ici ou là, mais elle fut conçue par Neal Moser, fin de la discussion. SI vous avec un problème avec ça, envoyez moi un mail via le forum de Neal Moser, et posez toutes les questions que vous avez. Je ferais de mon mieux.
Et pour ceux qui disent qu'elle a les cornes comme la Warlock, voyons voir... Bernie Rico Sr. M'a dit qu'il avait fait la Warlock à partir d'une Bitch, Il a dit « regard la coupe inversée sur les 2 guitares », et il a dit qu'il l'avait fait. Revenons aux cornes de la Walrock, Rosebud, Tiger et Lighting all cust. faisaient déjà ce genre de cornes sur les guitares de Jerry Garcia [Grateful Dead] avant même que la Warlock soit là, si on peut dire.
Mais Neal à fait la Virgin pour moi, et B.C Rich Californie les a fabriqué sans payer Neal et lui reconnaître la création de la forme.
A peu prÈs la même chose que pour la Bitch.

big_smile
Neal et Earlleen, je vous aimes.
Cordialement toujuors, Randy, BC Class Axe ou maintenant Gas One Inc. Florida big_smile
THE TRUTH IS TOLD


1988
Présentation de la Gunslinger, conçue par Dan Lawrence et Glen Matezel

B.C Rich donne l'agrément à Classe Axe pour les Rave et Platinium, alors qu'ils reprennent essentiellement les imports, commercialisation et distribution des séries faites à l'étranger.

1989
Après que B.C Rich ai déménagé à Warren dans le New Jersey, les gars de BC South on continué à faire des  guitares à la main.
Le gars qui a investit de l'argent pour créer BC South et faire tourner l'atelier était un gars du nom de Lat Combs. S'était un bon ami de Bernie. Lat à fait fabriqué aux gars de BC South des guitares avec SON nom dessus « LPC Guitars », cependant comme personne ne savait qui il était l'entreprise a vite fermé.
Bernie Sr. donne le contrôle à Class Axe. Son Custom shop est fermé. Jose rentre chez lui, juste après avoir perdu sa jambe dans un accident de voiture, et il se met à collectionner les soucis.
Sal trouve un nouveau travail (pas de construction), Tino va chez Tom Anderson Guitars, et il y est toujours. C'est l'un des meilleurs "finish touch up/rub out" dans le métier. Martin à fait de la peinture chez Samick pendant un temps. Johnny (qui a taillé 90% des manches BC Rich entre 74-89) est décédé quelques temps après.

Enrique et George ne faisaient pas partie de l'atelier. Ils étaient à Tijuana, et fabriquaient pour BC South
Randy Waltuch à enregistré le nom BC Rich en 1989 et le possédait jusqu'en 1993. Même s'il avait l'autorisation d'utiliser le nom BCR pour du fait main, il n'avait pas tous les droits de CONSTRUIRE des fait main avant 92. Les guitares Classe Axe était produites à Warren, New Jersey. Elles étaient fabriquées dans les locaux de Class Axe. Il a fallu à Randy Waltuch plus d'un an pour faire redémarrer la série des fait main, et s'était des bonnes guitares, elles étaient juste différentes.
La plupart des soucis de qualités venaient du temps qu'il a fallu pour que la société reprennent un rythme normal. Randy est quelqu'un de bien, et il a fait de son mieux pour les choses se passent bien. Mais il n'était pas lui même un luthier, il a fait de son mieux.
Il lui a fallu presque un an pour relancer la série des fait main, ce qui a tué le marché BCR.
Contrairement à ce qui se dit, il n'y a pas eu « d’inondations du marché » et Randy n'a pas vendu autant de surplus de stock à Ed que ce qui a été rapporté.
Bernie à envoyé certaines des guitares déjà fabriquées à Class Axe pour que Randy les vendent. Mais ce n'était pas des BCR faites main entre 89 et 92.

Neal Moser  a écrit :

Après que je sois parti de BCR, Lee Garver a acheté plus de 300 guitares manche transversant vierges, directement à Bernie Rico. C'est comme ça que c'est arrivé. Chaque fois qu'une livraison de guitares venait de BC South, je les vérifiais et m'assurais que la qualité était « à la hauteur ». Chaque guitare qui ne passait pas mon inspection était rangé dans une pièce. On perdait environ 3 à 6 pourcents de guitares. Après quelques années, on ne pouvait plus marcher dans cette pièce. Alors, plutôt que de les réparer, Bernie décida de les vendre. Wane Charvel était impliqué avec BCR à ce moment là, et il a appelé Lee (Lee et Wayne étaient amis depuis des années).
Lee est venu chez BCR et a fait un marché avec Bernie, et il a acheté TOUTES les guitares vierges de mauvaises qualités, et quelques exemplaires douteux de manches vissés. C'est comme ça que j'ai connu Lee. Maintenant que Lee avait toutes ces guitares et ces manches, il avait besoin de quelqu'un pour tout réparer, pour qu'elles puissent être vendues. Lee a alors contacté Wayne, et lui demanda s'il était d'Accord de s'investir avec lui pour les réparations. Wayne était très occupé à cette période, et il suggéra Lee de me contacter, car j'en connaissais plus que n'importe qui de toute façon. Lee m'a contacté, et nous avons alors crée « Neal Moser Guitars ». La première chose que nous avons faites fut de réparer les guitares qui n'avaient pas passé mon inspection, et de les vendre. Évidement, Bernie à fait une crise parce que nous vnedions des guitares BCR. Lee et moi nous sommes toujours demandé ce que Bernie pensait que nous allions faire avec ces guitares !

Une autre citation de Neal sur le même sujet.

Neal Moser  a écrit :

Le logo « USA » est en ma possession depuis 1985, et il l'est toujours. Il y a eu une période entre 89 et 92, quand Class Axe se préparait à construire des guitares fait main, où il n'y avait aucune guitare BCR faite main, SAUF part GMW. Si je n'ai jamais raconté cette histoire, c'est le moment.
Comme vous le savez tous, il y avait BC South qui fabriquait environ la moitié de la production BCR. Il ne nous était pas possible de fabriquer toutes les guitares à El Monte. Le bois était envoyé au sud, et les guitares étaient fabriquées là-bas. Quand les guitares finies étaient livrées à El Monte, s'était mon travaille de les vérifier toutes et de trouver les défauts. Nous avons perdu environ 6% de la production du sud pour des soucis de manche. Alors, plutôt que de les réparer , Bernie les faisait ranger dans une pièce exprès. Les mois et les années passèrent et ce stock de guitares « endommagées » grandi. Quand je suis parti en 85, il y avait au moins 300 guitares dans cette pièce. A un certain moment Bernie a décidé qu'il avait besoin d'argent de poche. Alors, il a décidé de vendre tout le stock. Il n'avait aucune idée à qui il pourrait les vendre., alors il a demandé à Wayne Charvel (qui travaillait là comme consultant à cette époque), s'il connaissait quelqu'un qui serait intéressé. Wayne, qui connaissait Lee depuis longtemps, parle donc de Lee à Bernie. Lee est venu chez BCR, il a vérifier le stock et acheté TOUTES (je pense) les guitares pour 100$ pièce.
Donc, Lee c'est retrouvé avec un stock de guitares BCR « abîmées » (j'ai vu le reçu de la vente). Elles étaient prêtes, les cavités étaient faites, les frettes en place et prête à peindre.
Lee contacta alors Wayne et lui demanda s'il pouvait l'aider à réparer ces guitares.
Wayne était occupé avec un autre projet, et n'avait pas le temps. Cependant, Wayne et moi étions devenus de très bon amis quand nous étions tous les deux chez BCR. Wayne suggéra à Lee de me contacter, car je connaissais plus de choses sur BCR que n'importe qui d'autre. Lee me contacta, et Neal Moser Guitars / GMW Guitar Works fut crée.
Pendant les années suivantes, en plus de créer nos propres guitares Neal Moser, nous avons réparés ces guitares et les avons vendues. La plupart d'entre elles allèrent à des revendeurs BCR après 89, car il n'y avait pas d'autre endroit pour en avoir.
Inutile de dire qu'elles étaient meilleures que les production de la fin des années 80. Après 89, quand aucune guitare BCR faite main n'était disponible, les revendeur et un petit nombre d'individuels demandaient des choses que nous n'avions pas... je n'étais impliqué dans aucune vente. J'ai toujours été un indépendant, même avec GMW. Je m'en foutais. J'ai été tellement floué par Bernie que j'étais simplement heureux d'en voir de bien construites.

1990-1992
Pendant les 2 premières années ou Class Axe possédait BCR, les revendeurs ne pouvaient avoir des guitares fait main de leur part.
Alors, les revendeurs contactaient Neal Moser Guitar pour en avoir, et nous en avons vendues quelques unes.
Ils en on vendu la plupart aux locaux dans le coin de L.A.
Grâce au fait que s'était des vraies guitares « vierges » BCR, et que s'était Lee et Neal qui les assemblaient en utilisant la peinture GMW, leur BCR étaient meilleures que ce qui se vendait en fin des années 80, ou les quelques fait main entre 90 et 92. Le seul moyen de les différencier des autres BCR est que la peinture était meilleure. Le montage et le réglage est exactement celui des guitares en 75 et 85.

1990
Début de pub pour la Virgin, conçue par Neal Moser


Neal Moser  a écrit :

Quand Randy à fait le contrat avec moi pour la Scythe/Virgin (vers 1987), s'était seulement en tant qu'import.
Ils n'ont pas vraiment fait de pub pour la Vuirgin avant 1990, et n'on fabriqué aucune Virgin à la main avant 1992. Voici la pub pour la Virgin en 1990.
VirginAD-1.jpg

1992
Class Axe commence à fabriquer des Virgin faites main aux USA.

1992-1993
Class Axe fabrique des guitares faites main entre 92 et 93 jusqu'à ce que l'agrément prenne fin.

1993
Bernie reprit la société en 93, il essaya de faire revivre le « vieil » atelier ». Cependant, la plupart des anciens avaient retrouvé un autre travail, ou ne voulaient pas venir travailler à Hesperia. Alors il est allé voir ceux qui ont travaillés chez BC South. En 93 Bernie commença à avoir ses guitares fabriquées par les anciens de BC South, Contrairement aux croyances populaires, il n'y avait aucun atelier à Hesperia. Les gars fabriquaient les guitares à Tijuana, et quelqu'un les récupéraient et les amenaient à Hesperia. Elles étaient alors peintes par Sean Ortiz, qui travaillait pour Bernie dans l'atelier de Hesperia. Les guitares étaient assemblées et réglées là-bas également. Tout ce qu'ils faisaient à Bc South s'était de produire des corps vierges. Ils arrivaient chez BC North prêt à être peint et assemblé. Enrique et son équipe se trouvent au 15 April Street, Pan-American Colony, Tijuana, Mexico.

1993-1999
Il aura fallu à Bernie de 93 à 99 pour revitaliser le marché BCR, même si à ce moment là, on était encore loin de ce que s'était au début des années 80.

1993
Hesperia n'est pas entré en jeu avant que Bernie récupère BCR en 93

Les numéros de série reviennent à la normal.

1995
Au début de l'année, Bernie Rico reviens à ses premiers amours pour les guitares acoustiques, et ajoute une nouvelle guitare acoustique à sa ligne de production, la B-41C, pan coupé simple avec garnitures en abalone.

Présentation de la Ignitor et du proto V

1998
Début de la Exclusive, et présentation du modèle hommage Victor Smith

1999
Présentation de la Beast, conçue par Brian Hoffman.

BCR révèle sa nouvelle Warlock 7 cordes au NAMM de 99 à Las Vegas.
Manche transversant avec « tone chambers » (ndlr : si quelqu'un sait ce que c'est... pour moi c'est plus pour les acoustiques, alors je vois pas le rapport), diapason de 25.4'', 25 frettes, et un radius de 1 15/16". Vibrato Quadmatic ou Floyd en option.

Le matin du 3 Décembre 1999, Bernie Sr. Meurt suite à une attaque cardiaque soudaine.
R.I.P Bernie Rico Sr – 1941 – 1999

(photo de Mal Stich)
plaque.jpg

Après la mort de Bernie et la prise de contrôle par Jr., les guitares étaient toujours fabriquées au Sud. Bernie Sr. Et Jr. Les ont faites construire à BC South par des luthiers mexicains. C'est ce que son père faisait, et il n'y avait aucune raison de faire autrement. Néanmoins c'est là que les problèmes commencèrent.
Bernie Sr. savait comment était construite une bonne guitare, et si l'une des guitares venant du sud n'était pas à la hauteur, il la renvoyait. Quelques « mauvaises » guitares sortaient quand même, il avait certains problèmes à contrôler la qualité à ce moment là. Bernie Jr n'avait pas l'expérience de son père et son tempérament pour contrôler l'atelier du sud, alors il commença à avoir des guitares de moins bonne qualité. Il essaya de faire des économies, comme par exemple économiser en ayant des truss rod fabriqués par un ami. Malheureusement, ils cassaient très facilement.

1999/2000
Le « made in USA » sous le logo, disparaît.

2000
HHI, INC. (Hanser Holdings) fait l'acquisition de B.C.Rich en Janvier.
Bernie Jr est toujours aux commandes du custom shop.

Modèle commémoratif SR Exclusive, limité à seulement 100 guitares fabriquées aux USA, conçue par Bernie Rico Jr en mémoire de son père. Première apparition au NAMM en Février (03 au 06). Prix de vente suggéré 5000$ US
Changement des lettres BC pour BO sur les guitares manche vissé. Les lettres BO (Bolt On) et 3 positions (Boxxx), qui est le numéro de production. Mais il n'y a pas de numéro pour définir l'année de fabrication.
Novembre 2000, HHI arrête d'utiliser le « F » devant les numéros de série des imports F7XXXXX (1997) F8XXXXX (1998) F9XXXXX(1999) F0XXXXX (2000)

Toujours en Novembre, HHI change la sérialisation des imports en "121XXXXX".
Première position = année de fabrication
Troisième position = trimestre
De 4 à 8 = numéro de production

Jr dirige le custom shop à partir d'Hesperia, mais sous traite les fabrications au Mexique.
HHI découvre l’arrangement avec le Mexique, et vire Bernie Jr (mais il y avait certainement autre chose...)
Après le départ de Jr, HHI engage Voodoo dans l'Ohio comme nouveau Custom Shop. On rapporte une petite production d'environ 20 guitares, avant que l'aventure s'arrête.
Voodoo utilisait une machine CNC pour débiter des guitares pour les « fait main » ce qui causa un avis très négatif.

(d'après Tim Keyes)
La position  officielle, d'après Tim Keyes, c'est qu'après cette petite production, les guitares étaient faites « à Hesperia par les même personnes qui les faisaient avant ». Cependant, Neal Moser dit qu'il découvrit qu'elles étaient toujours faites par ceux qui les faisaient avant à Tijuana, Mexique.

Choisissez votre camp, selon si vous croyez Neal ou Tim.

2001
A partir de 2001, HHI ne fait que des manches 24 cases au diapason 25 1/2"

2002
En Juillet BCR annonce l’introduction du modèles signature KKV et du modèle signature 7 cordes Mick Thomson

En Décembre, Mick Thomson de Slipknot annonce sa série chez BCR
Toujours en décembre, les équipes BCR avec Roadrunner Records et Guitar World / Revolver Mag pour un cd promotion

2003
En Janvier BCR annonce l'édition limitée « Body Art Collection »
Torchy - entre 300-450 unités
Firebreather – moins de 300 unités de ce modèle
Vampirella – environ 300 unités produites pour les revendeurs US

Janvier, BCR présente le Floyd Rose Speed Loader Tremolo System

Toujours en Janvier, présentation de la série Platinium Pro et de la série NJ Classic

Juillet, BCR annonce le nouveau pack « Metal Master » amélioré, pour la saison des vacances, au Namm 2003 à Nashville.

BCR arrête le modèle Meegs. S'était une variante du modèle Robert Conti, conçue par Bernie Rico Jr

2004
Arrêt des NJ manche transversant

15 Janvier, BCR sort la Virgo, une variante de la Virgin.
Le même jour, BCR annonce la sortie de l'édition spéciale « SE » au Namm d'hiver. Le premier modèle édition spéciale est la Warlock SE PRO Pearl, avec une superbe finition blanc perle, binding du corps noir, accastillage noir. La guitare possède une manche en érable, 24 frettes, touche palissandre, 2 humbuckers BCR, et un floyd sous licence. (Pro désigne l'ajout du système trémolo).
Le deuxième nouveau modèle est la Warlock SE Onyx, avec un pickguard  qui recouvre toute la face de la guitare, faisant miroiter sa forme. Avec un look cool « faux-metal » (ndlr : en français dans le texte), c'est la première fois qu'un pickguard est monté sur une guitare BCR contemporaine. La Warlock Onyx a un manche érable, touche 24 frettes en palissandre, 2 humbuckers BCR et un vibrato ajustable standard.
En Janvier, BCR annonce la série « body Art 2004 » avec le travail de l'artiste fantaisie Kit Rae, qui conçue « the Umethar », Bruce Kroeber de Skate the Planet, qui fournit une illustration de « the fly » et « Forty lashes », un étonnant nouveau dessin influencé par Salvador Dali, avec de nombreux globes oculaires.

Le 15 Janvier, encore, BCR annonce le pack « Kerry King Wartribe 1 », avec une guitare, une housse, une sangle, un poster de Kerry King en concert, des médiators et même un bracelet spécial avec le logo BCR et un design des repères du manche, le tout dans une boîte toute en couleur.

Le 1er Juin, BCR annonce que les Virgo sont prêtes à être livrées.

Le 1er juin également, BCR annonce le pack « Metal Master », avec un ampli B.C Rich BCL-10, d'une puissance de 12 watts, disto intégrée, sortie casque, et une tête Widow incrusté sur les côtés. En plus dans le pack une housse custom, une sangle, jack, médiators, et un poster représentant l'illustration de la boîte.

Le 1er Juin, BCR annonce le pack « SOB » Son Of Beast, avec, sur la boîte un superbe dragon du dessinateur Don Shank, spécialisé dans la personnalisation de voitures. Le pack contient une guitare S.O.B, un ampli BCL-10, avec ses 12 watts, sa disto intégrée et une sortie jack et une tête Widow incrustée sur les côtés.

Le 8 décembre, Jasmin St. Claire, actrice/modèle/ex star du X, s'associe avec Coffin Cases et BCR pour la nouvelle campagne de pub de 2005.
coffin_ad_JasminBCRich_cases.jpg


. Warlock NJ Deluxe Onyx - serial #J08120228
. Ironbird Platinum Pro rebuilt 12.2013 - serial #27729
. Warlock Silver rebuilt I in 08.2012 - rebuilt II "Behemoth" in 10.2014 - serial #I50209
.
. Unholy War kills here

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10